Franky Zapata : L’homme volant

Posté le 12 septembre 2012 | 0 Commentaires »

Franky Zapata : rencontre avec un homme volant

 

Pilote professionnel confirmé au palmarès richement garni et jeune chef d’entreprise dynamique, Franky Zapata vient de mettre au point le Flyboard. Un engin défiant les lois de la pesanteur qu’il s’apprête désormais à produire et commercialiser dans le monde entier. Une petite révolution dans le monde des sports nautiques : normal lorsqu’on s’appelle Zapata…

 

L’histoire commence en 1996 lorsque le jeune Rovenain âgé de 17 ans découvre le jet à bras, une passion qui ne va plus le lâcher et dans laquelle il va connaître une ascension fulgurante : première course officielle au mois d’avril, et premier titre de champion de France cinq mois plus tard ! Les podiums et titres nationaux autant qu’internationaux vont alors s’enchaîner avec la régularité d’un métronome. Mais le professionnalisme et le souci de la perfection vont pousser le jeune Franky à concevoir et développer lui-même ses propres modèles, créant dans la foulée sa propre écurie de course ainsi que son propre atelier de fabrication : « Zapata Racing », le tout avec le soutien sans faille de son père Claude. Résultat : il se classe bien souvent devant les pilotes d’usine disposant de budgets incomparables, et acquiert ainsi une solide réputation. Son expérience et sa polyvalence font que ses modèles équipent aujourd’hui bon nombre de pilotes sur les grilles de départ des courses régionales, nationales et  internationales.

La naissance du Flyboard

Toujours à la recherche d’innovations, Franky va mettre au point en 2011 un engin révolutionnaire. Adepte de ski et de snow-board, une idée de génie germe alors dans son esprit : « Lors d’essais de poussée de turbine, nous nous sommes aperçus que nous avions assez de puissance pour pouvoir surélever quelqu’un. Nous avons alors réfléchi au meilleur système, à la fois intuitif et fun, afin d’exploiter cette idée et transférer cette poussée ». Le Flyboard venait de naître. « Après une dizaine de prototypes, nous sommes rapidement sortis de l’eau et stabilisés dans les airs, ce grâce à notre concept de propulsion sous les pieds et de stabilisation au niveau des mains ». S’en est suivi un mois de développement afin d’affiner l’intuitivité de vol, avant de présenter le Flyboard en avant première lors de la finale du championnat du monde en Chine. Une vidéo promotionnelle tournée dans la foulée et postée sur You Tube sera visionnée 2.5 millions de fois en 15 jours, déclenchant un raz de marée médiatique et la programmation de shows dans les endroits les plus prestigieux de la planète tels que Las Vegas.

 

Deux versions disponibles

La première est à utiliser à deux, le premier utilisateur gérant les gaz du jet tandis que le deuxième utilise le Flyboard. Le fait de ne pas contrôler les gaz permet un apprentissage plus rapide et n’empêche en rien le Flyboarder de monter et descendre à sa guise, ceci dépendant en grande partie de l’inclinaison des pieds. La deuxième version permet de l‘utiliser seul et donc de contrôler le jet (start-stop-coupe-accélération). Ce système permet une plus grande précision de vol, son usage intuitif hors du commun procurant à son utilisateur des sensations jamais égalées. Après seulement quelques minutes vous pouvez déjà vous déplacer sous l’eau à la manière d’un dauphin et défier la gravité tel un super héros.

Les buses au niveau des pieds permettent d’assurer 90% de la poussée et servent à se déplacer suivant l’inclinaison des pieds, les buses au niveau des mains servant quant à elles à assurer la stabilisation tel des bâtons de ski.

 

Courtisé par le monde entier

Aujourd’hui, le Flyboard est en phase d’industrialisation et de commercialisation. Un brevet international a été déposé et les contrats avec les distributeurs dans plus de 15 pays sont en cours de signature. « Nous avons reçu plus de 3000 mails de commandes en direct, mais nous avons choisi de passer via un réseau de distributeurs exclusifs qui commercialiseront le Flyboard dans le monde entier, réseau que nous mettons actuellement en place » explique Franky, qui parallèlement est en train de poser les bases d’un futur championnat du monde de la discipline. Gageons avec certitude que le Flyboard connaitra rapidement une ascension fulgurante aux quatre coins du monde.

 

 

« Thierry Chauvelot
Offre d’emploi »

Pas de Commentaires