Carry-le-Rouet – Les belles promesses de Lucas de Rossi

Posté le 4 décembre 2016 | Commentaires fermés

Les belles promesses de Lucas de Rossi

Passé en octobre 2015 avec succès à la route après 10 ans de VTT, le jeune cycliste carryen vient tout juste de rentrer de Chine auréolé d’un maillot à pois de meilleur grimpeur porté durant une journée ainsi que d’un maillot bleu de meilleur jeune, les deux tuniques acquises durant les trois tours disputés là bas.

«J’ai toujours fait du vélo, roulant au début avec mon père. Puis j’ai voulu rentrer dans un club pour découvrir les sorties entre collègues – Ce sera Aix VTT pendant 10 ans - le club faisant des courses, j’ai commencé à y participer et à gagner dans toutes les catégories, de benjamin jusqu’à Espoir 3 aujourd’hui, marquant au passage des points UCI» explique Lucas pour résumer son parcours. Il passera ensuite au Vélo Club de La Pomme à Marseille, pépinière régionale de champions. «Cela faisait quelques années que je pensais à la route, et 2015 était l’année prédestinée. C’est un effort différent, la tactique est omniprésente, c’est d’ailleurs ce qu’il m’a fallu acquérir le plus rapidement possible» poursuit Lucas.

Au vu des performances réalisées dès ses premières courses effectuées en février 2016, le jeune espoir sera alors recruté par l’équipe Delko Marseille Provence KTM comme Stagiaire Pro, jonglant alors entre le vélo et ses études de bachelor commerce et marketing en section sports études E-Learning de Chambéry.

Des pois et des points

C’est lors du Tour of Hainan que le jeune Lucas va se distinguer, en étant élu par deux fois meilleur combattif puis en endossant le maillot à pois de meilleur grimpeur avant de chuter lourdement. Perte de connaissance, visite des hôpitaux chinois et cinq points de suture à l’arcade comme souvenir, son retour lors du Tour of Yancheng lui permettra de reprendre confiance et de se remettre dans le rythme avant d’attaquer le Tour of Tahiu Lake. Une course de sept jours avec prologue d’où il ramènera le maillot bleu de meilleur jeune, se classant 10ème du général gagné également par un coureur de sa formation. Pour avoir une idée du niveau, des équipes telles qu’Astana, Lampre ou encore Giant Alpecin participaient également à ces courses «J’ai même couru aux côtés de Vincenzo Nibali au Kazakhstan, que je regardais à la télé en juillet dernier» poursuit amusé Lucas.

 

Son contrat de Stagiaire Pro prendra fin en février-mars prochain, date où Lucas sera reversé en Amateur Elite (le plus haut niveau amateur), dans l’espoir d’un premier contrat professionnel en août 2017. L’occasion pour lui d’approcher peut-être Peter Sagan, son modèle comme lui issu du VTT et qui sort d’une très belle saison. En attendant, après quinze jours de vacances, place à la reprise pour cette nouvelle saison qui nous l’espérons tous sera porteuse de tous les espoirs.

« Ensuès-la-Redonne – Hortax : des potes et des notes…
Carry-le-Rouet – Beau succès pour le parcours de santé »