Portrait : Amaury Berger

Posté le 2 novembre 2012 | 0 Commentaires »

Portrait : Amaury Berger, jeune espoir de la voile tricolore

 

Licencié à l’Association de Voile de Carry le Rouet, le jeune Carryen Amaury Berger se pose à tout juste dix sept ans comme une des valeurs montantes de la voile Française. Portrait d’un jeune homme qui a le vent en poupe, bien décidé à se faire une place parmi les meilleurs.

 

Au début, ce n’était pourtant pas une réelle vocation pour le jeune Amaury, qui, du haut de ses 4 ans, n’appréciait pas plus que çà l’eau froide lors des entraînements. Mais c’était sans compter sur l’opiniâtreté de son papa, ancien véliplanchiste de bon niveau et bien décidé à transmettre le goût de la navigation au fiston. Rapidement, ce sont les premières compétitions en critérium dès l’âge de 6 ans, avec des résultats qui ne vont pas tarder à s’enchaîner : 4ème départemental un an plus tard, champion de ligue départementale à l’âge de 10 ans, second de la catégorie minimes à l’âge de 12 ans, puis changement d’embarcation avec un passage sur Laser 4.7 à 13 ans et un titre de champion de ligue l’année suivante assorti d’une 3ème place au championnat de Méditerranée.

Admis au « Pôle Espoirs »

De telles performances ne pouvaient qu’attirer les regards des instances supérieures, et c’est tout naturellement qu’il intègre en 2010, à l’âge de 15 ans, le centre d’excellence régional de Marseille au Roucas Blanc, plus communément appelé « Pôle Espoirs » et situé juste à côté du « Pôle France ». « L’admission au sein de cette structure m’a permis de m’entraîner avec une très bonne équipe, auprès de compétiteurs de niveau national voire international qui m’ont énormément fait progresser » admet le jeune Amaury. Une première année qu’il termine au pied du podium de ligue, obtenant une prometteuse 7ème place au championnat de  France au Havre en catégorie cadets.

Le mois suivant, ce sont les championnats du monde à La Rochelle, au cours desquels il obtient d’excellents résultats : une 48ème place mondiale en moins de 19 ans et une 11ème place mondiale en moins de 17 ans qui lui valent d’être sélectionné chez les Bleuets, l’équipe de France des jeunes.

Les Jeux Olympiques en point de mire

Déjà assuré du titre de champion de Méditerranée avant la dernière épreuve de la saison, après avoir enchaîné une 12ème place à Hourtin lors du championnat d’Europe en catégorie seniors et un titre de vice-champion de France au Havre, il se projette déjà au printemps 2013. Une année au cours de laquelle il tentera de décrocher sa sélection aux Jeux Olympiques des jeunes, avant de penser aux « grands » Jeux, une sélection qui passe par une place dans les deux premiers. Un objectif qu’il est bien décidé à atteindre, même si son objectif principal passe par l’obtention du Bac S, un diplôme qu’il prépare assidûment, jonglant avec ses huit heures d’entraînement hebdomadaires et les déplacements liés aux compétitions.

 

« Ensuès la Redonne
Roses des sables : Aurélie et Alice »

Pas de Commentaires